D’abord, le 19 septembre dernier, Lucien BAILLETTE, président du Collectif d’Union pour la Nouvelle RN 116 à deux fois deux voies sécurisées DUP 2008, président de l’APHEM – Association de Protection des Habitants et de l’Environnement de Marquixanes – avait envoyé le courrier suivant à Elisabeth BORNE, ministre des Transports :

 

Madame Elisabeth BORNE, ministre des Transports.

Madame La Ministre

Vous avez lancé le 19 septembre les Assises Nationales de la mobilité.

Aujourd’hui vous êtes dans notre département pour nous aider à réfléchir sur les besoins en termes de mobilité pour notre époque mais aussi pour les générations futures.
Le Collectif d’Union pour la Nouvelle RN116 vous souhaite la bienvenue dans le département mais aussi dans notre très belle région du Conflent.
Au titre de ces importantes et judicieuses Assises sur la Mobilité notre Collectif d’Union pour la RN 116 à deux fois deux voies sécurisées et l’APHEM participent à la réflexion des besoins présent et à venir en matière de mobilité sur l’ensemble de notre territoire.

Nous vous transmettons, aujourd’hui, à Prades, les réflexions qui motivent notre Collectif d’Union et note association l’APHEM.

Nous n’oublierons pas Madame la ministre votre haute bienveillance pour nous avoir accordé, au milieu de toutes vous obligations, quelques instants de votre précieux temps.

Madame Elisabeth BORNE, au nom de toutes les personnes que je représente, je vous adresse mes très sincères remerciements ».

Lucien BAILLETTE.

La ministre des Transports vient de lui répondre par la plume de son chef-de-cabinet (ce courrier a été transmis au préfet des P-O, Philippe VIGNES, via la sous-préfecture de l’arrondissement de Prades)…