https://www.elconfidencial.com/espana/cataluna/2020-03-31/mitin-puigdemont-perpinan-viaje-autocar-igualada-coronavirus_2526271/

 

Située dans la province espagnole de Barcelone, en Catalogne, dépendant de la comarque d’Anoia, la municipalité d’Igualada qui se trouve à une soixantaine de kilomètres de la capitale catalane abrite environ 40 000 habitants.

Selon la presse espagnole, Igualada serait désormais la commune en Catalogne la plus sévèrement touchée par la pandémie liée au COVID-19 (coronavirus).

Quand on apprend, toujours par les médias diffusant au sud des Pyrénées, que dans cinq des douze bus venus de cette comarque et transportant des supporters de Carles Puigdemont* pour son meeting à Perpignan, le 29 février dernier, tous les passagers seraient aujourd’hui malades… il y a de quoi vraiment être inquiet. D’autant plus que dans les jours qui ont suivi ce rendez-vous perpignanais, dans les sept autres autocars, les autorités locales ont également enregistrés des personnes présentant les symptômes du coronavirus.

Les experts catalans, et certains journalistes maintenant, ont établi le lien et sont formels : « Le meeting a aidé à la propagation du COVID-19 ».

 

*Carles Puigdemont : séparatiste catalan, député européen (depuis le 2 juillet 2019), ancien président de la Generalitat de Catalunya (2016 & 2017), ancien député au Parlement de Catalogne à Barcelone (2006-2020) et ex-maire de Gérone (2011-2016)… Il est actuellement en exil en Belgique après avoir été condamné par la justice espagnole pour, entre autres délits, « sédition et détournements de fonds publics ». Son meeting du 29 février 2020 à Perpignan a rassemblé quelque 100 000 personnes (presque autant que la population permanente de la ville de Perpignan !).