Communiqué

 

« ON MARCHE SUR DES ŒUFS » : LA POLICE DE L’ENVIRONNEMENT VEILLE ET SENSIBILISE

Une opération de police de l’environnement s’est déroulée entre le 21 et le 24 mai dernier, lors du pont de l’Ascension, autour de la protection de l’environnement. Elle ciblait notamment la sensibilisation et le respect des balisages de zones de protection sensibles identifiées où des espèces d’oiseaux nichent à même le sable. Ces mesures seront conduites pendant toute la période de nidification.

Une opération efficace

Pour mener cette opération de police pas moins de 8 inspecteurs de l’environnement de l’Office français de la biodiversité (OFB, Service Départemental et Parc naturel marin du golfe du Lion), des réserves naturelles catalanes et des gardes du littoral commissionnés de la communauté urbaine de Perpignan (PMMCU) ont été déployés quotidiennement sur plusieurs sites. L’objectif de cette opération était de sensibiliser les usagers des milieux naturels et de contrôler le respect des arrêtés de protection de biotope1 et arrêtés municipaux relatifs aux périmètres identifiés de nidification d’oiseaux. Il s’agissait également de contrôler l’usage des véhicules à moteur sur les chemins et pistes interdites à la circulation et de procéder aux constatations de toute infraction à l’environnement. Deux infractions délictuelles, passibles de 150 000 € d’amende et de trois ans d’emprisonnement, ont été relevées pour violation de l’interdiction de circulation de personnes prévues par les dispositions de l’arrêté de protection de biotope. L’ensemble des usagers rencontrés au cours des surveillances ont été sensibilisés sur cette thématique. Ils ont largement exprimé leur approbation sur les moyens mis en œuvre. Les agents de l’OFB et leurs partenaires resteront vigilants et mobilisés sur le terrain durant tout le mois de juin afin que la reprise progressive des activités ne perturbe pas une reproduction bien engagée des espèces sensibles de sterne naine et gravelot à collier interrompu.

Deux espèces vulnérables

Les mesures de confinement instaurées en France durant ces quelques semaines ont conduit les oiseaux protégés de notre littoral à reprendre leur place dans des zones qu’ils fuient habituellement car fréquentées par de nombreux promeneurs, ou qui sont le lieu d’activités humaines intenses. En cette sortie de confinement, une attention toute particulière a été portée par l’OFB sur ces espèces fragiles qui ont, pour beaucoup, entamé leur nidification. Les pontes des sternes naines et des gravelots à collier interrompu sont réalisées directement sur le sable des hauts de plage, rivages des estuaires ou bords d’étangs lagunaires, rendant maximale leur vulnérabilité face aux dérangements liés aux activités humaines et à la présence des chiens. L’enjeu est primordial car elles sont rares à se reproduire sur les rivages du Languedoc-Roussillon !

 

Les mesures de protection

L’OFB (Parc naturel marin du golfe du Lion et service départemental basé à Thuir), Perpignan Méditerranée Métropole, Syndicat mixte Rivage, Conservatoire du littoral, communes de Toreilles et de Saint-Laurent-de-la-Salanque, Ligue de Protection des Oiseaux et Groupe Ornithologique du Roussillon se sont unis afin de mener plusieurs actions :

• Les zones sensibles ont été identifiées. Il s’agit des sites où les agents ont pu confirmer la présence des « gravelots » en cours de couvaison, des poussins « gravelots » commençant à éclore, des sternes en pleine installation et parades amoureuses.

• Certaines zones sensibles ont été isolées par l’installation de barrières et de panneaux interdisant l’accès des sites, c’est par exemple le cas de deux sites de la commune de Torreilles, l’un de 20 000 m2 et l’autre de 5 000 m2 (arrêtés municipaux). Ces mises en défens sont très localisées et temporaires.

• Les agents sont venus sensibiliser le grand public sur les zones à éviter afin de porter à connaissance ces espèces et leur mode de reproduction et leur fragilité, comme par exemple sur la zone protégée par un arrêté de protection de biotope de Canet.

Vous pouvez vous aussi vous impliquer dans la protection de ces oiseaux en utilisant le site La météo des oiseaux. L’OFB

Établissement public de l’État créé le 1er janvier 2020, l’Office français de la biodiversité exerce des missions de connaissance scientifique et technique sur les espèces, les milieux et leurs usages, de surveillance et de contrôle des atteintes à l’environnement, de gestion des espaces protégés, de mobilisation de la société et d’appui aux acteurs sur l’ensemble des enjeux de biodiversité aquatique, terrestre et marine, dans l’hexagone et les Outre-mer. Dans les Pyrénées Orientales, l’établissement est présent à la fois à terre avec le service départemental des Pyrénées Orientales basé à Thuir et composé de 16 agents, et en mer avec le Parc naturel marin du golfe du Lion, composé de dix-huit agents ».