Certains Twittos ont été scandalisés par les propos d’Irène, conductrice de métro à la RATP qui était invitée dans le numéro spécial de Balance ton post (sur C8) ! sur la réforme des retraites, hier jeudi 5 décembre

 

Après avoir largement ouvert les portes de son plateau aux Gilets jaunes dès le début du mouvement, Cyril HANOUNA a donné la parole à des Français en colère…
Aux côtés de Cyril HANOUNA, Jean-Baptiste DJEBBARI, secrétaire d’État chargé des transports auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire, avait répondu courageusement à l’invitation : il était chargé de défendre la position du Gouvernement d’Edouard PHILIPPE face à des intervenants hostiles à la réforme et issus de diverses professions (cheminot, professeur, sapeur-pompier, infirmière…).
Première à s’exprimer face au secrétaire d’Etat, Irène, conductrice de métro à la RATP. Ses propos ont déclenché une vague d’indignation et de vives protestations sur les réseaux sociaux.

De nombreux internautes ont été choqués par certains des propos de cette maman célibataire qui touche entre 1 800 à 1 900 euros net par mois, primes comprises : « Quand je suis en vacances, que je suis malade ou que mes enfants sont malades, je n’ai pas ces primes-là, faut pas l’oublier ! », a déclaré Irène, puis elle a ajouté : « Avec 1 600 euros, aujourd’hui, en France, on ne s’en sort pas ! ». Et elle a terminé :  « Nous, on a eu notre treizième mois. On peut continuer [la grève] facilement jusqu’à la fin de l’année ».

Comment ose-t-on tenir de tels propos pour justifier un mouvement social et nous faire croire ensuite qu’il s’agit d’une grève pour défendre les smicards, les petites retraites, etc.-etc ?… Tout simplement scandaleux.