Carole Delga, la présidente socialiste (PS) de la Région Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée souhaite rassembler derrière la maire de Paris, Anne Hidalgo, en vue de la présidentielle

 

Selon l’hebdomadaire Paris Match, elle a, il y a treize mois, créé L’Occitanie en commun, une version régionale de la plateforme lancée par Anne Hidalgo, Idées en commun, qui reprend le slogan victorieux des municipales 2020. Carole Delga avait téléphoné à la maire de Paris pour obtenir son feu vert. « Je pose les bases du rassemblement », précise l’ancienne secrétaire d’Etat de François Hollande, favorite pour sa réélection.

Avec plusieurs maires PS – Mathieu Klein (Nancy), Johanna Rolland (Nantes), Nathalie Appéré (Rennes), Olivier Bianchi (Clermont-Ferrand) –, Carole Delga a créé « une boucle WhatsApp des quadras ». Tous ont aussi une liaison directe avec Anne Hidalgo. « Arnaud Montebourg a beaucoup d’intuition et d’allant. C’est quelqu’un de très intéressant dans une équipe, mais je pense qu’Anne a davantage la capacité d’exercer le pouvoir », analyse Carole Delga, pourtant proche de l’ex-ministre.
Par ailleurs, toujours relevé dans l’hebdomadaire Paris Match, si elle estime Jean Castex*« un Premier ministre hors normes sous la Ve République, un homme qui n’a aucune ambition personnelle et a été élevé pour devenir serviteur de l’Etat » –, elle n’a jamais apprécié Emmanuel Macron, qui fut son éphémère ministre de tutelle lorsqu’elle était secrétaire d’Etat chargé du Commerce et de l’Artisanat. « Très vite, on a eu des divergences politiques, se souvient-elle, notamment sur le travail le dimanche. »

 

*Jean Castex, natif (le 25 juin 1965) de Vic-Fezensac dans le Gers, ancien maire de Prades dans les P-O : deux départements qui se situent dans la région… Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée, présidée par Carole Delga.