Communiqué de presse

 

« Soirée participative sur la précarité de l’emploi en montagne avec Inès Muriot

L’union Européenne compte actuellement 87 millions de pauvres, soit plus de 17 % de la population. En France, ce sont désormais près de 9 millions de personnes qui vivent avec moins de 1 000 € chaque mois. La moitié de ces pauvres sont jeunes (moins de 30 ans) et vivent en zone urbaine, notamment dans le sud de la France et à Perpignan.

Pourtant, les situations de pauvreté et de précarité sont aussi très présentes en zone rurale et notamment en zone de montagne où l’emploi se fait rare avec la fermeture progressive des services publics, des établissements de santé, des moyens de transports collectifs. Directement liés aux activités touristiques estivales et hivernales, les CDD et emplois précaires de saisonniers deviennent la norme, provoquant des difficultés de logement et de chauffage.

Le changement climatique entraîne la mise en place de jours de chômage forcés pour les saisonniers en période hivernale.

Ne serait-il pas temps de mobiliser les fonds structurels européens pour un développement durable des massifs de montagne ? Ne serait-il pas temps d’évaluer les projets et stratégies d’investissements au regard de la qualité de l’emploi et des conditions de vie de la jeunesse de ces zones défavorisées ? Ne serait-il pas temps de construire une Europe qui harmonise et garantisse un revenu minimum décent pour tous, y compris à la montagne ?

Le débat est ouvert, le 8 février 2019 à partir de 18 heures, salle de l’office du tourisme de Font-Romeu.

Soirée participative organisée par le comité d’appui aux européennes et les groupes d’action de Cerdagne et Capcir, en présence de Inès Muriot, Candidate aux élections européennes du 26 mai 2019″.