Euro-Med : Pour le Groupe européen PPE « La faible représentation des femmes au Parlement libanais est alarmante ».

 

Au centre, la députée européenne Marie-Thérèse Sanchez-Schmid, par ailleurs conseillère municipale UMP de la Ville de Perpignan.

Dans le sillage du Printemps arabe, le Groupe PPE s’inscrit en faveur d’une augmentation de la participation des femmes dans la société libanaise.

Au Liban, seules quatre femmes sont élues au Parlement, sur un total de 128 membres. Le Groupe PPE s’inquiète de cette situation et estime devoir agir pour éviter que les prochaines élections au Liban prévues en juin 2013 produisent le même résultat. Le Groupe PPE a longtemps encouragé la participation des femmes dans la vie publique, notamment dans la société libanaise.

Au nom du groupe PPE, l’eurodéputée Marie-Thérèse Sanchez-Schmid, a invité un groupe de femmes libanaises candidates aux prochaines élections dans leur pays, a fin de suivre les débats de l’Assemblée parlementaire de l’Union pour la Méditerranée qui se tient aujourd’hui et demain au Parlement européen. Mercredi, ces candidates ont pu partager leurs expériences et leurs points de vue avec les membres de notre groupe.

« Cessons de considérer la participation des femmes en politique comme un cadeau ! C’est un droit, et même un devoir pour elles de participer aux élections et de permettre à une nation de bénéficier de la diversité de ses membres. Dans un contexte géopolitique toujours plus fragile, le Liban doit servir d’exemple et investir des femmes lors des prochaines élections législatives. Les candidates savent aujourd’hui que leurs homologues européens sont à leurs côtés. Le prochain partenariat euro-méditerranéen doit mettre au coeur de ses préoccupations la condition de la femme et la promotion de son rôle dans l’accomplissement du processus démocratique», a déclaré l’eurodéputée Marie-Thérèse Sanchez-Schmid.

Aujourd’hui, le Groupe PPE a déposé un amendement à la commission des droits de la femme de l’Assemblée parlementaire de l’Union pour la Méditerranée appelant les gouvernements à faciliter l’accès des femmes aux microcrédits. Le Vice-président du PPE, Vito Bonsignore, a indiqué que partout dans le monde où le nombre des microcrédits augmente, il y a eu une nette amélioration des conditions de logement et une diminution significative du taux d’analphabétisme chez les enfants.

«L ‘accès au crédit financier offre aux femmes une chance supplémentaire de s’investir dans la vie de la société, d’exprimer leur potentiel et surtout, cela les aide à se sentir partie intégrante du tissu social », a expliqué l’eurodéputé Vito Bonsignore.

– Cabinet de Mme SANCHEZ-SCHMID, Député Européen 5 rue Mailly 66000 PERPIGNAN. Tél : 04.68.08.40.85 Fax : 04.68.08.72.03