Réaction de Robert OLIVES, conseiller municipal FN, réagit à la fermeture de classe à Espira-de-l’Agly :

« Encore une atteinte à la scolarité de nos enfants ! »

« Alors que j’avais fais de la scolarité un axe de ma campagne électorale, je ne peux que réagir négativement à l’annonce de la fermeture d’une classe à Espira de l’Agly. Nonobstant cette scandaleuse fermeture, je ne sais guère ce qui m’attriste le plus : le fait que le gouvernement PS s’occupe de la jeunesse française comme l’eutypiose s’attaque à la vigne ou le fait que M. FOURCADE, maire d’Espira, se taise.

En effet, ce silence assourdissant du maire est surprenant. Il est vrai qu’il préfère assouvir sa passion de bâtisseur de part sa politique effrénée de bétonnage d’un village qui autrefois était rural. Voulant dépasser le seuil des 3 500 habitants vaille que vaille pour se façonner une image de “grand-maire” féru de tricotage politique, M. FOURCADE fait preuve d’une irresponsabilité totale sur le dossier des écoles : il ne s’exprime pas, il ne tempête pas. Lui et son conseil ne bougent pas d’un iota. Le maire de Villemolaque, lui, s’est exprimé et a sauvegardé sa classe. Qu’attendez-vous M. FOURCADE pour sortir l’épée de votre fourreau comme jadis Dagobert sur son cheval ?

En attendant une réaction du magistrat d’Espira, je m’oppose à la transformation de mon village en dortoir et demande instamment le maintien de cette classe. Je resterai attentif sur l’évolution de la situation ».