Dans une Espagne confinée, un bilan de 800 morts – 864 très exactement – vient s’afficher au compteur de la pandémie pour le 5e jour consécutif. Avec plus de 9 000 décès dus au COVID-19 et plus de 100 000 contaminations, l’Espagne est le 2e pays le plus touché par le coronavirus en Europe*.

Alors que certains médias, en France et en Espagne, continuent leur campagne de désinformation sur le sujet en laissant la parole, écrite et orale, à des chercheurs qui se contredisent chaque 24 heures, à des experts qui s’emmêlent les stéthoscopes, voire à des mathématiciens qui débarquent sur les plateaux de télévision munis de leurs courbes soi-disant « incontestables », sans oublier les torréfacteurs de la pensée unique convaincus de leur savoir lire dans le marc de café… tous ceux-là pour nous certifier depuis le milieu de la semaine dernière que l’Espagne a atteint le « pic » de la pandémie, « Que l’Espagne enregistre une baisse de ses victimes du COVID-19, etc. », chaque jour malheureusement vient contrarier leurs analyses alamordmoilenoeud… Mais que tous ces envahisseurs du petit-écran se taisent, une bonne fois pour toutes, ne serait-ce que par respect pour les familles des victimes. Et qu’ils laissent, pour nous expliquer les réalités de la situation, la place à celles et ceux qui vivent et subissent quotidiennement cette crise sanitaire déjà suffisamment compliquée à comprendre.

L.M.

 

*La Rédaction de ouillade.eu ne prend pas en compte les statistiques officielles du gouvernement chinois sur la pandémie du COVID-19, largement sous-évaluée.