Communiqué de la liste d’Union Illibérienne et Républicaine, Voir, Vouloir, Oser, pour Elne

 

« Les électeurs illibériens n’avaient pas compris pourquoi deux listes se présentaient au premier tour face à la liste communiste de N. Garcia. Les leçons en ont été tirées par les candidats les plus déterminés et surtout ceux privilégiant l’intérêt commun aux ambitions personnelles. Comme au rugby, pour gagner il faut jouer collectif. Le parcours basé sur des ambitions personnelles est toujours brutalement stoppé par un placage sévère !
Notre richesse réside ainsi dans l’équipe constituée pour le second tour. La liste d’union illibérienne et républicaine est rassemblée autour d’un projet de ville engageant l’avenir d’Elne pour plusieurs années.

 

Liste des candidats au conseil municipal :

Ce projet est porté par une équipe mêlant expérience, compétences, diversité, et jeunesse afin de préparer les équipes municipales qui assureront la relève :
Yves Barniol, Monique Garrigue-Auzeil, Gilles Glin, Yannick Montheil, Charles Higuero, Roselyne Bertrand Planes, Claude Raucoule, Marie Martinez, Jean Marie Lefevre, Brigitte Battle, Jacques Poirson, Virginie Tavernier, Joseph Sanchez, Diane Boucher, Tony Salguero, Nathalie Rodrigues, José-Estéban Romero, Létitia Armengau, Thierry Pénaranda, Nassera Moulai, Conrad Abello, Sylvia Inglada, Nicolas Tabary, Sabine Iglesias Espinet, Pierre Lagenette, Anne Palau, Christophe Serra, Angèle Fournier, Jean Claude Juanola, Amandine Hamadi, et Olivier Molcard.

 

Nos priorités :

 

Il s’agit pour notre équipe renouvelée, futur conseil municipal d’Elne, de consolider le redressement opéré depuis ces six dernières années.
Après une gestion catastrophique et sans partage de notre ville par N. Garcia et le parti communiste, il a fallu poser les bases d’une réhabilitation de notre ville ; réhabilitation sociale, économique et urbaine.
Grâce à ces acquis nous mettrons en œuvre un projet de ville tenant compte des besoins objectifs des illibériens, tirant les leçons de la crise sanitaire, et plaçant Elne à la « poignée de l’éventail » vis-à-vis des stations balnéaires de la côte ; et non plus comme un village sur la route entre Perpignan et Argeles que l’on traverse en jetant un œil distrait à la Cathédrale !
Ce projet de ville portera quatre axes majeurs, construire le renouveau urbain respectueux des enjeux environnementaux, pouvoir réussir à Elne, vivre ensemble, et continuer à agir, ensemble !
Voter blanc, ou nul, ou s’abstenir, c’est bloquer l’avenir d’Elne que nous seuls portons et, de fait, favoriser à nouveau le déclin de notre ville avec un retour « aux affaires » de N. Garcia et de son parti ».