Communiqué de presse.

 

« Il y a plus de neuf mois « Elne comm’une idée neuve » a vu le jour. C’est un collectif citoyen ouvert, très large et très divers, composé de femmes et d’hommes progressistes, humanistes, écologistes, catalanistes… Beaucoup sont jeunes et dans leur très grande majorité n’ont jamais participé à un conseil municipal. Certains sont engagés dans un parti politique mais la plupart ne le sont pas. Depuis des mois ce collectif de plus de cinquante personnes a distribué un questionnaire au porte à porte, recueilli vos avis sur internet, sur les marchés et dans sept rencontres publiques. Cette démarche de co-construction qui ne s’arrêtera pas après l’élection, a donné un programme, qui sera distribué de la main à la main dans chaque foyer illibérien. Ce projet se décline en trois axes majeurs qui recoupent toutes les compétences communales et intercommunales:
1 – le vivre ensemble (culture, sport, santé, école, cœur de ville, sécurité…)
2 – L’environnement et l’activité économique (pistes cyclables, régie agricole municipale, transition écologique et environnementale, sauvegarde du Canal d’Elne, valorisation de la terre et des espaces naturels, économie sociale et solidaire, tourisme et patrimoine)
3 – La démocratie participative (mairie et élus ouverts à la population, création de structures citoyennes de co-élaboration, de suivi et de contrôle des projets…)
Une liste va émaner de ce collectif, elle se présentera au suffrage des Illibériennes et Illibériens le 15 mars prochain. J’ai l’honneur d’avoir été désigné pour conduire cette liste et je mettrai toute mon expérience de maire*, renforcée par cinq ans de vice-présidence du Conseil Départemental, au service de la ville et de la population d’Elne pour mettre en œuvre un projet partagé et totalement nouveau ».

 

 

*Nicolas GARCIA a été maire d’Elne (sous l’étiquette PCF) de mars 2001 à mars 2014. Il avait succédé à Joseph BRINGé (apparenté RPR), maire d’Elne de juin 1995 à mars 2001. Le plus long mandat de maire d’Elne sous la Ve République reste à ce jour détenu par Narcisse PLANAS (PCF puis Divers gauche), de mars 1965 à juin 1995.