Yves Barniol, maire d’Elne, nous communique avec prière d’insérer :
« En cette période de pandémie et d’urgence sanitaire, j’ai pris la décision, après consultation des services médicaux, de soins infirmiers et du personnel soignant de la maison de retraite, de mettre à disposition 400 masques de protection pris dans le stock de la commune.
A ma demande, j’ai convoqué expressément, un comité de crise constitué des conseillers municipaux élus, tant de la majorité que de l’opposition. La gravité de la situation commandait de faire l’unanimité autour des mesures envisagées, et de communiquer d’une seule voix !
Je trouve très regrettable, et triste, la récupération faite par Mme Annie Pezin, élue d’opposition, qui hier sollicitait les voix des Illibériens, par une parole manipulée !
Par une action de communication partisane, elle a en effet privilégié une démarche militante, à l’intérêt général, indispensable dans les circonstances dramatiques actuelles !
Aujourd’hui, et dans les semaines à venir, seul compte le combat mené contre la pandémie, et notre soutien aux équipes médicales, aux services de sécurité, de secours, et à tous ceux qui aident à faire vivre la pays et notre ville.
Je fais mon devoir, avec mon équipe, sans rien négliger, en responsable de 1er magistrat de la ville d’Elne.
Soyons solidaires, respectons les consignes ! ».