En écho à l’article intitulé « Le Chant des Sirènes » et publié dans ces mêmes colonnes par Jean-Pierre Roméro et France Beltrami, candidats UMP-UDI-CDC, sur le canton de la Côte Vermeille, José Ramirez, qui semble parfaitement connaître la situation des centres médicaux sur le secteur,  nous communique avec prière d’insérer…
« Que décriture de temps perdu pour noyer le poisson.
Comment le RPR et UMP font pour couler le centre de peyrefite de Cerbére et le chm de  Banyuls-sur-Mer pour les lecteurs de tout bord de l’Ouillade.
Petit lexique et recette
1/ Il faut du temps , doucement mais sûrement.
2/ L appui rpr et après UMP de Paris.
3/ Le but : Sauver l’hopital de Perpignan endetté jusqu’au coup.
4/ Faire un établissement de santé vers Villeneuve-de-la-Raho (NDLR, dont la maire est l’ancienne députée UMP Jacqueline Irlès) en remerciement c’est mieux qu’un golf.
5/ Pas d’autre choix pour le personnel cela donne moins de travail.
Méthode :
Comme la majorité des malades des ces établissements sont des accidentés de la route venant souvent d’Outre-mer, par le biais des potes de Paris diminuer pogressivement leurs acceuils vers ces centres à raison de 5% par an .
Petit 2 : Retirer le personnel du scanner obligeant à faire des transports vers l’hôpital de Perpignan .
Petit 3 : Ne rien faire pour améliorer la route vers ces centres (°).
Laisser mijoter quelques années à feu doux , et annoncer le plat aux convives :
1/Récupérer les lits médicalisés qui payent trés bien à Perpignan.
2/ Démontrer le déficit.
3/ Les soins réguliers vers l’agglomération (scanner) frais d’ambulance, etc.
4/ Fermer le tout pour en faire un soit disant hotêl de santé.
5/ Ecraser le tout par son ex député UMP (Mme Jacqueline Irlés).
C’était sans compter J.-P. que la Gauche reviendrait au pouvoir devrant lutter face à la faucille UMP pour limiter la casse. Mais pour le moment tout reste là J.-P. !
Concernant Jaco Mania (…), il faut qu’il arrête la mytho mania, un jour la ville est endettée jusque au coup , le rapport de la Cour des comptes dément, un jour le clocher de Collioure s’effondre les Monuments de France explique qu’il y a des travaux progressifs d’entretien depuis 10 ans, et, maintenant, il trouve des solutions tel un projet de sauver les centres de santés quand les chevaux arrivent à la ligne d’arrivée… Il ferait mieux en tant que débutant de s’occuper de sa ville autrement que par des projections lumineuses.
Concernant le Soldat Moly  fier lui en est d’être en première ligne depuis des années, le courage du soldat au front est plus méritant à la vue du peuple ».
J.R.
(°) Juste petite précision de la Rédaction de Ouillade.eu : la compétence de l’entretien des routes départementales (dont celle qui irrigue justement pour partie la Côte Vermeille et son réseau de Centres de soins médicaux) relève du Conseil Général… En l’occurrence, le CG’66 est gouverné par une Majorité de Gauche (PS-PCF-PRG) depuis 1998.