Dans un communiqué, les maires de Collioure, Banyuls-sur-Mer , Palau-del-Vidre appellent à un vote massif en leur faveur dès le premier tour des départementales :

« Le 22 mars 2015, nous irons voter, pour notre canton, pour notre département.

Pour dire NON à une équipe en place depuis 1998, depuis 17 années au cours desquelles  ont été gâchées toutes les chances de développement de notre beau département.

 

Comment n’ont-ils pas honte d’oser présenter ce qu’ils appellent « un bilan positif » ?

Comment peuvent ils  se représenter devant les électeurs avec des promesses qu’ils n’ont jamais tenues par le passé et qu’ils ne tiendront pas plus demain ?

Leur bilan ? Le voici :

Les Pyrénées orientales ont été spoliées de tous les projets porteurs de développement et d’attractivité pour des entreprises créatrices  d’emplois qualifiés.

  • Pas de liaison TGV avec Montpellier
  • Une chute de moitié du trafic à l’aéroport de Perpignan
  • Une absence totale d’investissement pour l’entretien et l’avenir du port départemental de Port- Vendres…
  • Pire encore, la mort de l’un de nos plus beaux fleurons en matière de soins post traumatiques,le centre Bouffard Vercelli à Cerbère !70 millions donnés à l’hôpital public de Perpignan  pour dévitaliser un centre spécialisé reconnu dans le monde entier, sans doute parce qu’il est un  établissement privé ! Il est certain que, si les élus en place avaient vraiment voulu se battre pour sauver et développer encore cet établissement d’exception avec ses équipes  reconnues pour la qualité des soins prodigués, ils auraient pu inverser la volonté du ministre de la santé de renforcer le secteur public au détriment du secteur privé !Comment comprendre avec tous ces gens du même bord politique, avec une secrétaire d’état qui travaille auprès de la Ministre de la Santé, qu’on nous enlève tout notre potentiel, qu’on nous relègue au dernier rang des préoccupations régionales et nationales ? 

Qu’a fait le conseiller général sortant, à part de dire OUI/OUI à ses collègues socialistes et à leurs  caprices destructeurs ?

  • Un autre exemple de leur terrible aptitude à nous mentir : dans les Pyrénées orientales, alors que nous voyons la part des personnes âgées prendre de plus en plus d’importance dans notre population, nous avons pris beaucoup de retard pour les équipements et les structures qui leur sont nécessaires.Environ 120 lits pour 1000 habitants ailleurs, à peine plus de 80 lits pour 1000 habitants chez nous !! 

Voilà pourquoi il faut aller voter dimanche prochain, pour  leur dire NON , pour mettre fin à leur règne  qui, malheureusement , a frappé notre canton et notre département au sceau du déclin.

Tout au long de notre campagne, nous vous avons écoutés et entendus, nous sommes prêts à remettre à l’endroit tout ce qu’ils ont fait à l’envers, nous sommes prêts à vous défendre, à faire en sorte que revive notre merveilleux canton.

           Venez voter nombreux dimanche prochain, et en choisissant l’équipe Romero/Beltrami, dites NON à l’arrogance de ceux et celles qui ont mis notre canton à genoux. Votons ensemble pour une nouvelle gouvernance départementale, respectueuse  de nos territoires et de leurs habitants ».