France Beltrami et Jean-Pierre Roméro (maire de Port-Vendres), candidats UMP-UDI-CDC-UC sur le canton Côte Vermeille, communiquent :

« Une nouvelle taxe est en cours de discussion au Sénat et devant l’Assemblée. Il s’agit d’une taxe sur le mouillage des bateaux  de plaisance dans les aires marines protégées. Sa création et son tarif (20 euros par mètre par jour soit 100 euros pour un petit canot de 5 mètres.) représentent une menace directe sur la filière nautique.

Le conseiller général actuel – NDLR, Michel Moly, PS, ancien maire de Collioure, par ailleurs 1er vice-président du Conseil Général’66 – qui  représente la côte Vermeille, particulièrement concernée par ce sujet, est aussi le président du Parc Naturel Marin  du Golfe du Lion qui constitue une aire marine protégée. A ce titre, il aurait dû réagir vivement à l’annonce de la création de ce nouvel impôt qui va toucher les propriétaires de tous types de bateaux ».