A la grande surprise générale, l’ancien député RPR et ex-1er adjoint de Popol Alduy (jusqu’en 1993) à la Ville de Perpignan, Claude Barate, qui fut également conseiller général du canton Perpignan VII (Bompas), avant de céder sa place à son épouse Françoise (pour cause de cumul des mandats), était hier dans les locaux de l’Hôtel du Département, quai Sadi-Carnot à Perpignan.
Un conseiller général a même immortalisé sa présence avec son téléphone portable !
En fait, Claude Barate, selon cet élu, était venu pour se joindre au désormais traditionnel repas de fin d’année, mis en place en 2001 par Christian Bourquin alors président de l’Assemblée départementale (1998-2010). Déjeuner qui regroupe actuels et anciens élus du Conseil général et qui s’est imposé comme un moment incontournable dans la vie politique locale.
Une soixantaine d’élus y participaient, selon Jean Rède, maire de Banyuls-sur-Mer, « tous très curieux de rencontrer la nouvelle présidente du Département, Mme Hermeline Malherbe » ; dont d’ailleurs toujours selon ses dires, il partageait la table avec Mmes Renée Soum, Monique Grinard et Nicole Gaspon,Pierre Esteve, Marcel Mateu, ainsi que le docteur René Marquès…
Concernant Claude Barate, c’est au nom d’une certaine nostalgie et convivialité qu’il s’est déplacé pour ces « belles retrouvailles en dehors de toutes étiquettes politiques ».
Sa présence a été remarquée… Certains osant un parallèle avec le fait que Serge Fa (sur le canton Perpignan IX/ Bas Vernet), présent hier, et Henti Carbonell (Perpignan II/ Saint-Jacques), absent hier, ne se représentant pas en mars 2011, alors qu’ils sont renouvelables… Deux cantons que Claude Barate connait très bien ! Mais il a assuré hier à qui voulait bien l’entendre : « pour moi, la page est tournée ! ».