Ce lundi matin, à l’occasion de la première session publique du Conseil général des P-O depuis le renouvellement pour moitié de l’assemblée départementale, le mois dernier, Pierre Bataille, nouveau conseiller général sur le canton de Mont-Louis et benjamin de l’hémicycle, a décidé de rejoindre le groupe des « Non inscrits »… plutôt que celui de l’UMP, présidé par Jean Rigual, conseiller général sur le canton IV de Perpignan.
Pierre Bataille se retrouve donc aux côtés de Georges Armengol (Saillagouse), Guy Ilary (Latour-de-France) et Bernard Remédi (Prats-de Mollo/ La Preste).
Ce choix, qui était très attendu, prive le groupe UMP du Conseil général des P-O d’une « belle et précieuse victoire », tant Jean Rigual et les siens espéraient beaucoup de l’arrivée dans leur groupe de Pierre Bataille. Cela leur aurait permis de crier « cocorico! » en s’appuyant sur un siège de plus. Du coup, comme dans la précédente assemblée départementale, le compteur de l’UMP reste bloqué à 6 élus : Mme Véronique Vial-Auriol (Perpignan VI), Mme Mauricette Fabre (canton de la Côte Radieuse), Richard Puly-Belli (Perpignan I), Jean Sol (Perpignan VII/ Bompas- Las Cobas), Jean-Claude Torrens (Canet-en-Roussillon) et donc Jean Rigual (quartiers du Moulin-à-Vent et de la Porte d’Espagne).