Bernard REYES vice-président d’Evolution’66  communique :

« J’ai assisté jeudi soir, au conseil de communauté de la Communauté Urbaine Perpignan Méditerranée Métropole. Au déroulement de la séance publique, j’ai vite réalisé que tout était déjà écrit. La gauche rendait hommage à la droite et vice versa, jusqu’au  Front National tout gentil.

Un accord a-t-il eu lieu entre ces partenaires avant la réunion ?

Je dois saluer à titre personnel l’intervention de Jean-Louis BOURDARIOS – NDLR, chef d’entreprise, conseiller municipal d’Opposition Divers-Droite de la Ville de Saint-Laurent-de-la-Salanque –  sur le double usage des transports  des bus à 1 € pour le Conseil Départemental et ceux de la Communauté Urbaine. N’y a t-il pas moyens à faire des économies s’il y avait un accord entre ces deux instances ? La question brûle toutes les lèvres dans l’opinion publique, mais bizarrement aucun élu ne s’engage dans cette voie… Il serait grand temps de l’aborder ».