Depuis le 1er mai, Claude Vitou n’est plus la correspondante locale du quotidien L’Indépendant à Collioure.

Selon nos sources, elle aurait été remerciée « parce qu’elle est la sœur du nouveau maire de Collioure, le docteur Jacques Manya« , médecin urgentiste élu lors des dernières élections municipales, en mars 2014.

Lors d’un entretien avec Mme Vitou pour lui signifier la fin de cette fonction et par conséquent la rupture, « tout en lui reconnaissant un excellent et irréprochable travail sur le terrain colliourenc, et son implication dans la vie associative », la direction du journal aurait mis en avant une règle interne à savoir qu’un(e) membre de la famille d’un(e) élu(e), ou un(e) proche collaborateur-trice  ne peut tenir un tel rôle – celui de correspondant(e) – sans que le lectorat en soit plus ou moins troublé et la ligne éditoriale du quotidien contestée conséquemment. Cela paraît être, pour le moins, une logique évidente… Cela n’empêchera pas certains de s’interroger comme, par exemple : « Mais alors, pourquoi avoir attendu 1 an pour réagir ? ».

En tout cas, en ce dimanche 3 mai 2015, jour de marché, « l’affaire » est au cœur de (presque) toutes les conversations de bistro.