Ce n’est un secret pour personne, le marché dominical en plein air de Collioure est sans aucun doute l’un des plus prisés et des plus courus du département des Pyrénées-Orientales. Alors, lorsque en plus il fait beau, et que ça tombe (bien) pendant des vacances scolaires, comme c’était justement le cas hier, le site est bondé… A bloc !

Les artistes et les musiciens du cru – ils sont légion – ont pris l’habitude de se répartir entre deux établissements colliourencs historiques : Les Templiers et le Café Sola. Ajoutez-y quelques célébrités toulousaines ancrées dans le panorama, ainsi que de redoutables et très médiatiques sportifs de la graine de champions (surtout s’ils sont issus de l’ USAP ou du FCB), et vous aurez une belle affiche de « pure people »

En période électorale, le site devient naturellement incontournable.

Ainsi, hier, à la mi-journée, au Café Sola de Laurent Puigsarbé, se sont retrouvés dans ce même haut lieu de la vie colliourencque et en même temps : Michel Moly (PS), maire de Collioure et 1er vice-président du Conseil général des P-O ; Nicolas Garcia (Front de Gauche), maire d’Elne ; Charles Campigna (PS) et Mme Jacqueline Payrot, adjoints au maire d’Argelès-sur-Mer ; Yves Porteix (CdC), maire de Sorède… Tous et le tout dans une ambiance forcément conviviale.

Isabelle Moly-Blin (PS), l’épouse du maire de Collioure et Nicolas Garcia avaient eu l’occasion de se croiser déjà sur le marché bouillonnant de Collioure : la première, responsable de la section PS cantonale de la Côte Vermeille, tractant pour le candidat socialiste à l’élection présidentielle, François Hollande ; le second, candidat aux législatives sur la 4ème circonscription, distribuant des tracts reprenant le programme de son candidat, Jean-Luc Mélenchon (leader du Front de Gauche).