L’association « Du Côté de Collioure » communique :

 

« Colliourencs soyez vigilants, ne vendez pas Collioure aux promoteurs !

Mercredi matin, jour de marché, les Colliourencs ont découvert un grand panneau jaune devant la mairie annonçant l’ouverture de l’enquête publique, le 2 janvier prochain, concernant le PLU (Plan Local d’Urbanisme).

Un projet présenté en Conseil municipal le 12 septembre bien loin de faire l’unanimité puisque deux élus de la majorité municipale ont voté contre !

Ce projet retoqué par le SCoT Littoral, sera amendé, dixit Monsieur le maire (NDLR – Jacques MANYA), de quelques logements. Et oui, le maire de Collioure n’aime pas jouer collectif, il a augmenté la part de logements attribués à Collioure du quota de logements réservés à Banyuls-sur-Mer. Il paraît que le maire de Banyuls-sur-Mer (NDLR – Jean-Michel SOLé) n’était pas content du tout !

Alors que Jacques MANYA avait annoncé qu’il concerterait, pourquoi tant de précipitation ?

Est-ce parce que ça gronde à Collioure ?

Trois quartiers sont concernés par la modification du PLU. Seulement deux réunions ont été organisées par la mairie, sans grande publicité, pour expliquer les projets de bétonnage et d’ouverture de deux rues actuellement « sans issue ». Cela a provoqué beaucoup de crispation. Résultat : deux collectifs de défense des riverains se sont créés (une conseillère municipale de la majorité est même à l’origine de la création de l’un des deux, oups !).

Quant au 3ème  projet, et pas le moindre puisqu’il s’agit du quartier de la gare, où rappelons-le les terrains sont la propriété de la commune, là pas de réunion des riverains… Dans le projet notamment une résidence hôtelière, à croire que cela n’intéresse personne, et surtout pas les hôteliers colliourencs .

Alors pourquoi cette précipitation ? Sont-ce les promoteurs qui s’impatientent ? On est pourtant généreux avec eux à Collioure, on leur donne la réserve foncière que les précédentes municipalités ont constituées et en plus on leur paie les études de faisabilité (40 000 € votés lors du dernier Conseil municipal rien que pour la « maison de santé » prévue sur le parking des pécheurs).

Face à l’opacité et à l’enfumage, nous voulons alerter les Colliourencs. Ne vous laissez pas avoir, refusez le bétonnage massif de Collioure, dont la belle colline du  Puig d’Ambeille.

Exprimez-vous auprès du commissaire enquêteur. Ne vendons pas Collioure aux promoteurs ! ».