(Communiqué)

 

 

 

-« Il s’appelait Samuel Paty…

Ce soir, près de 250 citoyens rendaient hommage, sur le parvis de la mairie de Collioure, à Samuel Paty, professeur d’Histoire-géographie, répondant ainsi à l’appel du Conseil municipal. Présidée par le maire de Collioure, en présence du 1er vice-président du Département, Michel Moly et de la conseillère régionale, Cathy Flouttard, Guy Llobet a prononcé un discours en mémoire de cette victime de la liberté d’expression

 

De gauche à droite : Michel Moly, 1er vice-président du Département, Cathy Flouttard, conseillère régionale, Guy Llobet, maire de Collioure et Joël Bouscarra, maire-adjoint

 

 

« Mesdames Messieurs,

Mes chers Ami.es,

Il s’appelait Samuel Paty, il était professeur d’Histoire-géographie dans un collège de Conflans Ste Honorine.

Animé d’un profond sentiment républicain, père de famille exemplaire, et passionné par son métier, cet enseignant de 47 ans, a été lâchement assassiné ce vendredi, à proximité de son établissement.

Il enseignait les valeurs républicaines, celles de la France, nos valeurs :

-La liberté d’opinion et d’expression

-l’Égalité

-La Fraternité

-La Solidarité

Et par la même :

-La tolérance, le droit au débat et à l’écoute.

Ce sont ces valeurs, qui malheureusement ont conduit l’obscurantisme à l’exécuter, dans les conditions ignobles que vous connaissez, et ce, pour avoir simplement défendu, dans le cadre de la liberté d’expression, les idéaux républicains et un de ses principes fondamentaux de notre constitution.

Ce drame nous affecte, et touche chacune et chacun d’entre nous parce que sommes des citoyens libres et éclairés, descendants direct du siècle des lumières, dans une république LIBRE, LAÏQUE, SOLIDAIRE et INDIVISIBLE.

J’ai à cœur, parce que je sais en ma qualité de maire, qu’il m’appartient de veiller et de défendre plus que jamais la devise qui trône symboliquement sur les frontons de toutes les mairies de France, mais aussi à Collioure sur celui de l’église Notre-Dame des Anges :

Ce triptyque républicain, est le ciment de notre vie commune :

LIBERTÉ ÉGALITÉ FRATERNITÉ.

Nous nous devons de le défendre, et tous unis nous le défendrons !

Ce monde ne nous ressemble pas.

Violences, assassinats, incivilités, guerres, égoïsme, luttes fratricides…

Où est passée notre envie commune d’un monde de paix, où règnent la fraternité, le partage et la tolérance ?

Où sont passés le respect de la mémoire et le souvenir de toutes celles et de ceux, de nos aïeux, morts pour la France, morts pour l’idéal de la Paix et de la République ?

Je suis personnellement angoissé de ce monde dans lequel grandirons les générations futures…

Un monde ou tout reste à faire, mais aussi ou tout reste à refaire …

J’ai l’occasion ici, de citer Fanny, cette professeure d’une école en réseau d’éducation prioritaire qui disait il y a quelques jours :

-« …nous avons bien plus que le droit mais aussi le devoir de continuer à emmener nos enfants sur le chemin de la liberté, la liberté de dessiner, de dire, de penser, de réfléchir, d’écrire, d’exister. Et face à l’obscurantisme, la lumière, toujours la lumière ».

Il s’appelait Samuel Paty, il est mort pour avoir défendu nos idéaux, les valeurs qui ont fondées notre société, cette liberté qu’il faut et faudra toujours ensemble défendre parce qu’il y aura demain, un après Samuel Paty.

Aujourd’hui et demain, « JE SUIS ET SERAIS PROFESSEUR » !

Il s’appelait Samuel Paty, ce nom mérite de rentrer dans la mémoire collective et parmi les figures de l’école républicaine.

Je voudrais, pour conclure, vous dire à quel point notre engagement et notre abnégation pour la république est fort.

Nelson Mandela disait « L’éducation est l’arme la plus puissante pour changer le monde »

Mesdames Messieurs, mes chers amis,

CHANGEONS CE MONDE,

CHANGEONS-LE MAINTENANT

CHANGEONS LE ENSEMBLE  » !

 

Guy Llobet,

Maire de Collioure