C’est en rentrant chez lui, suite à une réunion avec quelques uns de ses colistiers au Centre culturel de Collioure pour préparer la saison estivale, que Guy Llobet qui se déplaçait en scooter a été victime d’un accident de la circulation, il y a de cela maintenant près de dix jours.

Hospitalisé aux Urgences à Perpignan, le futur maire de Collioure a pu regagner son domicile avant-hier auprès de sa sympathique épouse Laure. Rassurons les Colliourencqs sur son état de santé, ainsi que ses nombreux amis et relationnels ailleurs en Pays Catalan : Guy Llobet va bien.

En audioconférence ou en visioconférence avec son équipe, Guy Llobet s’est rapidement remis au travail pour plancher, notamment, sur la réouverture des plages de Collioure le plus rapidement possible. Il peaufine actuellement propositions et conditions, mûrement réfléchies avec ses colistiers et un groupe de travail composé de professionnels du tourisme et de la sécurité, à partir d’un cahier des charges très strict qui répondra et collera aux attentes du gouvernement sur les plans sanitaire et sécuritaire.

D’ores et déjà, Guy Llobet annonce également, concernant plus particulièrement les traditionnelles et séculaires fêtes de Saint-Vincent autour du 15-16 août, que « s’il n’y aura pas de feu d’artifice, c’est évident, la question ne se pose même pas !, puisque les rassemblements de 5 000 personnes et plus sont interdits jusqu’à l’automne et jusqu’à nouvel ordre, en revanche nous travaillons sur la mise en place, toujours à cette date-là, d’une vraie fête de village dont j’aurais l’occasion de détailler les contours une fois que le nouveau conseil municipal de Collioure, élu le 15 mars dernier, sera officiellement mis en place* ».

*Le 15 mars 2020, Guy Llobet à la tête de la liste « Colliourons l’Avenir » a rassemblé sur son nom 976 votes, soit 65,41% des suffrages exprimés ; contre à peine 516 votes (34,58%) pour son adversaire, Jean Heinrich, soutenu par le maire sortant, le docteur Jacques Manya, qui ne se représentait pas. Enfin, il faut noter que le taux de participation a été très élevé en dépit de la crise sanitaire : 64,71%. Seulement 35,29% d’abstention.