« Municipales à Céret : le PS précise : négociation oui ralliement non »

Sous ce titre, la section locale du Parti Socialiste de Céret nous communique :

– « Vers un duel Alain Torrent-François Brulé »… C’est avec surprise que nous avons  découvert ce titre et les arguments développés le soutenant, dans le journal local, à la rubrique de Céret, paru le 6 novembre dernier.

Dans cet article sont repris pour argent comptant les dires de François Brulé du collectif « Demain Céret », s’agit-il de manipulation ?, on peut s’interroger, cela en a toutes les apparences.

Pour notre compte,  nous pensons que les Cérétans ont le droit de savoir, qui est qui?  Qui fait quoi ? Comment ? Pourquoi ?, et non pas de nous raconter une belle histoire, dans un scénario ficelé où la distribution des rôles est déjà bouclée.

Il nous appartient d’éclairer nos concitoyens sur la situation actuelle dans la plus grande transparence.

– C’est à l’initiative de la section locale du PS et de son chef de file, Patrice Dorp, d’avoir pris contact avec le « collectif Demain Céret » avec pour objectif de rassembler au sein d’une liste unique, l’ensemble des forces de progrès et plus largement encore, ouverte aux personnes se reconnaissant dans ses valeurs qu’elles soient sociaux professionnelles, associatifs, culturels, diverses.

– Des réunions informelles avaient eu lieu en juin et juillet, sans résultat, la première officielle a eu lieu le 28 octobre fixant le cadre de la négociation à savoir :

  • Confrontation des programmes,
  • % de conseillers, adjoints, positionnement, émanant des formations,
  • Définition d’un processus de désignation de la tête de liste (maire) et de la candidature à la présidence de l’intercommunalité.

Ce qui signifie que contrairement à ce que l’article indique, il n’y a nullement ralliement du PS au Collectif Demain Céret, il y a négociation. Si elle aboutit, une liste sera présentée aux Cérétans.

En cas de désaccord, le PS  présentera une liste largement ouverte. Aujourd’hui le PS de Céret, rassemblé autour de l’ensemble de ses adhérents et sympathisants est en capacité de fédérer une équipe municipale solide, compétente, au-delà des luttes partisanes, où la société civile aura toute sa place. En effet cela fait plusieurs mois, que nos commissions, fruit de la rencontre de femmes et d’hommes de différentes origines, sociaux-professionnelles, associatives, culturelles,   travaillent pour asseoir nos projets pour Céret.

Oui, nous avons l’ambition de redonner à cette commune une autre dimension qui lui permettra une notoriété nouvelle.

Céret a besoin de dynamisme, de retrouver du lustre mais aussi de la sérénité, c’est ce qui est souhaité par la grande majorité de nos concitoyens, nous le partageons, nous le ferons ».