COMMUNIQUE DE PRESSE

Suite à l’article paru dans le journal local, le jeudi 30 janvier 2014, concernant l’annonce officielle de la candidature d’Alain Torrent, la liste «Céret la Dynamique» menée par Jean-Pierre Brazès communique :

« Des promesses encore des promesses…

Après douze ans de mandat, de politique de la chaise vide et d’inaction, voici que le maire sortant nous promet à travers la presse et le journal municipal une avalanche de projets pour 2015.

Comme dit le proverbe «Les promesses n’engagent que ceux qui y croient». Il est toujours facile et plaisant de faire de l’auto-satisfaction et de proclamer «Tout d’abord j’ai un bilan que je pense très solide», comme il est facile de promettre que l’on réalisera lors d’un troisième mandat ce que l’on n’a pas été capable de faire en deux.

Les Cérétans, qui sont des gens de bon sens apprécieront.

Hors de nous l’idée de n’être qu’une liste de contestation, la force de «Céret la Dynamique» c’est avant tout, d’avoir su réunir des compétences et de travailler à l’élaboration d’un programme novateur et ambitieux pour le rayonnement de Céret.

Mais il nous faut bien constater, hélas, que le mandat Torrent c’est 16,7% de chômeurs sur Céret soit 728 personnes en situation de précarité qui apprécieront le «J’ai un bilan que je pense très solide».

C’est une maison de retraite à l’abandon depuis 12 ans.

Ce sont de nombreuses associations laissés sans moyens, une maison des jeunes et de la culture fermée, une zone commerciale et artisanale qui n’est pas à la hauteur des attentes de nos concitoyens et de nos entrepreneurs.

C’est une ville en manque d’animation où les difficultés de stationnement sont nombreuses et récurrentes.

C’est un manque de concertation et le refus de toute participation citoyenne à l’image du conflit entre le maire et ses opposants au sujet du Palau.

La municipalité qui a laissé sans obtenir la moindre contre-partie dépouiller notre lycée propose pour demain d’obtenir la création d’une section d’enseignement général au lycée de plus de 600 élèves et de construire un immeuble pour les étudiants en BTS près de la gare, à deux pas du foyer-relais étape solidarité.

Les parents d’élèves qui enverront leurs enfants et en particulier leurs jeunes filles en pension dans cet immeuble apprécieront…

Non, un troisième mandat Torrent, c’est en réalité de nouvelles pertes d’emploi avec le départ, toujours pas démenti par la municipalité en place, du PSIG (peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie ) de Céret au bénéfice d’Argelés.

C’est un réel manque d’ambitions à l’image de la salle de l’union, rénovée à grand frais pour au final ne pouvoir accueillir dans sa plus grande salle que 300 personnes.

Un troisième mandat Torrent, c’est de nouvelles promesses alors que notre ville «Céret la belle endormie» aspire à devenir le pôle d’excellence du Vallespir, tournée vers le sud à la recherche d’identité et d’entreprises désireuses de trouver à Céret un cadre de vie agréable et une main d’oeuvre de qualité.

C’est la tâche à laquelle la liste «Céret la Dynamique» s’est attelée depuis de nombreux mois afin de pouvoir présenter à nos concitoyens le moment venue, hors de tout clivage politique, dans l’intérêt de notre belle ville un programme élaboré en concertation avec l’ensemble de la population ».