« Homme de conviction et fidèle à mes valeurs démocratiques, je suis choqué que le vote des Cérétan(e)s n’est pas primé sur un point de droit infime.

En ces temps de difficulté pour un grand nombre de nos concitoyens, placer l’égo politique au dessus de l’intérêt général a quelque chose d’indécent et d’irrespectueux.

A quelques semaines de la saison estivale, que tous attendaient avec impatience et en particulier nos jeunes, la mise sous tutelle administrative de la ville va nuire au bon déroulement des festivités et à l’activité de nos commerçants,  c’est regrettable, mais c’est ainsi.

Aussi, je réfléchi à ne pas trahir la confiance que m’avaient accorder nos électeurs lors des dernières élections municipales.

Mon objectif premier est de défendre au mieux les  Cérétan(e)s et notre ville, comme je me suis attaché à le faire durant l’année écoulée lors de chaque conseil municipal ou inter-communal.
Chacun sait mon positionnement au niveau national et ma sympathie pour Alain Juppé, homme de consensus.
C’est donc dans cet esprit que dans les prochains jours,  je ferais connaitre ma position et celle de « CERET la DYNAMIQUE », seule équipe à représenter à ce jour les idées et les valeurs de la droite et du centre ».

Jean Pierre BRAZES.