« Le Parti de Gauche Cerdagne / Capcir s’interroge sur le projet de société proposé pour les territoires ruraux de Cerdagne et de Capcir.

D’un côté, la promotion effrénée d’un projet démesuré et anachronique, celui du Grand Domaine Skiable des Pyrénées Catalanes. De l’autre côté, le transfert de l’Institut de formation en soins infirmiers et d’aides soignants du centre « Les Escaldes » d’Angoustrine Villeneuve-les-Escaldes vers Montpellier, qui constitue un nouveau coup rude porté à ces territoires.

Une fois de plus, à l’opposé des discours de bonnes intentions relevant davantage du compassionnel, on accélère la désertification et la dévitalisation des territoires de montagne. Cela s’inscrit en fait dans la logique de la réforme territoriale et de la loi NOTRe qui favorisent la métropolisation en marginalisant les territoires ruraux excentrés.

Le maintien de l’attractivité de ces territoires ruraux passe par la sauvegarde et le développement des Services Publics. Le projet de société pour la Cerdagne et le Capcir que porte le Parti Gauche vise à satisfaire les besoins sociaux du quotidien des populations. C’est la raison d’être de l’« Observatoire citoyen contre le recul des Services publics et des Biens communs en Cerdagne et en Capcir » que le PG a mis en place récemment. Il exercera toute sa vigilance face aux reculs et proposera des projets alternatifs ».