« Le Parti de Gauche’66 apporte son soutien aux personnels de la station de ski de Font-Romeu Pyrénées 2000 qui se sont mobilisés massivement mercredi 9 mars contre le projet de loi travail El Khomri. Qui pourrait croire que des choix locaux et des décisions nationales ne s’additionnent pas pour dégrader les conditions de vie et de travail au quotidien ?

En effet, ce mouvement témoigne du télescopage de deux impasses : le choix du tout-ski fait localement, le projet de casse du code du travail porté par le projet El Khomri. Tous deux sont générateurs de multiples formes de précarité : le tout-ski par ses emplois saisonniers, l’actuel projet de loi travail en termes de rémunération, de durée de travail, de licenciement, par sa soumission aux intérêts des entreprises qui veulent démanteler le droit du travail.

 A l’heure d’un projet de fusion de stations de ski dans les Pyrénées-Orientales totalement surdimensionné et anachronique, le Parti de Gauche réaffirme la nécessité d’une vision écosocialiste pour les territoires de montagne de la Cerdagne et du Capcir. Cela passe par un refus résolu du tout-ski et de ses projets déconnectés du réel comme de toutes les formes de précarités ».

Nicolas SANCHIS et Valentine SEGRESTAN, délégué-e-s du PG Cerdagne/Capcir