Ce mardi 28 juillet 2015 matin, à Caudies-de-Fenouillèdes, le maire Jean-Pierre Fourlon, inaugurait quatre investissements sur sa commune : l’inauguration de la restauration de la Chapelle Saint-Martin, des travaux de restaurations des canaux d’arrosage, des travaux de mise en sécurité routière de la RD117, et la pose de la 1ére pierre de l’Eco-Rénovation du groupe scolaire.

 

Tous ces travaux ont été réalisés avec l’aide et le soutien des collectivités locales: le Conseil départemental des Pyrénées-Orientales (présidé par la sénatrice socialiste Hermeline Malherbe), le Conseil régional du Languedoc-Roussillon, la communauté de communes mais également l’ADEME et l’Etat, avec le complément financier de la commune de Caudiès-de-Fenouillèdes.

« Ces travaux exemplaires et d’importances pour une commune rurale de 600 habitants démontrent la volonté des élus de doter de moyens et d’équipements l’arrière pays et sa population », a souligné Jacques Cresta (PS), député de la 1ère circonscription des P-O, vice-président du Conseil Régional L-R.
Le député, qui représentait la région et son président Damien Alary, a insisté sur « l’importance de ces communes, de ces villages qui font vivre notre arrière pays, qui représentent le monde rural ».
Car comme il l’a rappelé « la majorité des habitants de la nouvelle région n’habiteront pas à Montpellier et à Toulouse mais bien dans ces pôles d’équilibres. Raison pour laquelle la Région et le Département sont sensibles aux projets portés par ces collectivités qui permettent d’offrir des services aux populations locales afin de construire et pérenniser l’avenir du monde rural, qui a démontré par le passé et qui continue à le démontrer l’importance économique en terme de développement qu’ils représentent. Au travers de l’agriculture avec le vignoble de l’Agly mais également au travers de l’oenotourisme, du patrimoine et de la culture ».