Le premier acte de jumelage avait eu lieu à Puigcerda (Espagne), le 24 février 2012, entre le député-maire de Puigcerda, Albert Pineira, et le sénateur-maire de Le Soler, François Calvet, à l’occasion d’une cérémonie protocolaire, en présence de Mgr Enric i Vives, évêque de la Seu d’Urgell, co-prince d’Andorre-la-Vieille, et du fils de l’ancien président de la Generalitat de Catalunya, Jordi Pujol.

Le deuxième acte de ce jumelage s’est déroulé hier, dimanche 24 juin 2012, où une délégation d’élus catalans de Puigcerda, conduite par leur député-maire, est venue au Soler, officialiser cette démarche côté français, et qui permet aux deux communes des échanges culturels, ainsi que des actions intergénérationnelles.

Les projets mis en oeuvre s’inscrivent dans l’idée conjointe « d’oeuvrer pour la citoyenneté et la solidatité au sein d’un même territoire : l’Europe ! », a souligné François Calvet.

Les deux parlementaires, Albert Pineira et François Calvet, ont dévoilé la plaque qui scelle désormais ce jumelage à l’entrée de Le Soler.