FRANCOIS CALVET : LES CROIX DU CARLIT ET DU CAMBRE D’AZE DOIVENT RETROUVER LEUR PLACE

« J’apprends avec tristesse que les croix implantées en haut du Pic Carlit et en haut du Cambre d’Aze avaient été sciées et jetées dans le vide.

Sans connaître les auteurs de cette dégradation, je condamne fermement ces actes, les croix apposées sur certains de nos sommets, représentant, pour nous Catalans, prioritairement, une tradition, une culture.

Je suis choqué que l’on puisse remettre en cause, au nom de la laïcité et de la loi de 1905, l’installation de croix sur des lieux emblématiques de nos Pyrénées.

Cette tradition et cette culture s’expriment également lors des fêtes de la Saint Jean qui sont organisées dans de nombreux villages catalans, et que je sache, personne ne réclame leur interdiction au nom de cette laïcité.

J’apporte mon soutien aux maires de Cerdagne Capcir qui ont donné les autorisations nécessaires et au Lieutenant Colonel du CNEC après avoir obtenu l’aval des communes et du PNR, avait mis en place les conditions particulières d’installation de les Croix en utilisant même un hélicoptère et en faisant le béton sur place ».

François CALVET, sénateur Les Républicains des Pyrénées-Orientales.