Environ 200 personnes étaient présentes, vendredi soir, à Saint-Laurent-de-la-Salanque, à la réunion publique que donnait le candidat du PS, José Puig, maire de Claira.
Et pourtant, selon quelques indiscrétions qui lui sont remontées à l’issue de ce meeting, le bouillonnant maire de Claira aurait vu une partie de de ses supporters déviés par la présence – aux abords de la salle où il tenait son rassemblement – du conseiller général sortant, Alain Got, faisant comme par hasard le pied de grue sur place avec le député-maire de Saint-Laurent, le docteur Fernand Siré…
Vous le croyez, vous, ça ?
En tout cas, José Puig n’en démord pas. Et il n’en décolère pas non plus, nous dit-on.

Cela n’a pas pour autant dissuadé José Puig de revenir à Saint-Laurent-de-la-Salanque, dès le dimanche matin en suivant, pour y effectuer un joli tour sur le marché en compagnie de Mme la présidente du Conseil général des Pyrénées-Orientales, Hermeline Malherbe.
Car il en faut beaucoup plus pour refroidir José Puig… Vous verrez qu’au final c’est bien lui qui pourrait bien se retrouver dans les habits de Chef-cuistot en train de touiller la fameuse bouillinade de Saint-Laurent. Il en connait la recette par cœur ! Parole de Laurentin.