Jeudi 23 mai, à 14 h 30, à l’Hôtel de Ville de Canohès, avait lieu la signature d’un projet structurant entre le Conseil général des Pyrénées-Orientales et le maire de Canohès, Jean-Louis Chambon, par ailleurs conseiller général.

Jacques Cresta (PS), député des P-O et vice-président de la région Languedoc-Roussillon, étant retenu à Paris « afin de défendre les intérêts de l’Université de Perpignan dans le cadre du débat à l’Assemblée Nationale sur l’Enseignement Supérieur et la Recherche », était représenté par son député-suppléant Jean Roque, venu en voisin, en qualité de 1er adjoint de la ville de Toulouges.

Dans une salle municipale ornée par des tableaux rappelant la richesse faunistiques de la commune de Canohès et son attachement à l’environnement, Hermeline Malherbe, présidente du Conseil général’66, entourée de Jean-Louis Chambon, maire de Canohès, et de Louis Caseilles, conseiller général et maire de Toulouges, a paraphé la convention engageant l’Institution départementale au côté de la ville de Canohès en vue de la réalisation de la salle culturelle Claude Nougaro.

Cet équipement de grande qualité faisait défaut à une commune en pleine expansion pour animer et dynamiser sa politique culturelle. Depuis son inauguration en décembre dernier, cette salle de 700 places, a fait la joie d’un nombreux public et de nombreuses associations.

La présidente a rappelé l’engagement fort du Conseil général aux côtés des collectivités afin de les aider dans leur projet, notamment lorsqu’ils améliorent la qualité de vie des citoyens en offrant de nouveaux services à la population.

Louis Caseilles a félicité les élus de Canohès pour leur dynamisme et l’ensemble des projets qu’ils mènent, notamment dans le domaine de l’environnement, avec leur rôle pionnier sur le PAEN (Protection et Aménagement des Espaces Naturels) de la Prade et l’Agenda 21.

Jean Roque, à excuser l’absence de Jacques Cresta, tout en rappelant et en soulignant l’attachement du député pour la commune de Canohès.