Jean-Louis Chambon, Hermeline Malherbe, Jacques Cresta et Christian Bourquin.

Jacques Cresta (PS), député de la 1ère circonscription des P-O et vice-président de la Région Languedoc-Roussillon, a participé dans la matinée de ce samedi 15 décembre 2012, à la pose de la première pierre de la nouvelle mairie de Canohès, aux côtés du sénateur Christian Bourquin (PS), président de la Région Languedoc-Roussillon, Hermeline Malherbe (PS), présidente du Conseil général des Pyrénées-Orientales, Jean-Louis Chambon (PS), maire de Canohès et conseiller général, Jean Roque, 1er adjoint de Toulouges.

Ce nouvel équipement marque « le réveil de la belle endormie » comme l’a dit Christian Bourquin.

Comme l’a ensuite fait remarquer Jacques Cresta : « Canohès se métamorphose depuis quatre ans. Jean-Louis Chambon et toute son équipe, avec le soutien de la population, se sont attelés à cela dans un premier temps avec la révision du PLU (plan local d’urbanisme), puis la rénovation des écoles, la construction d’une crèche, le PAEN de La Prade, la rénovation du village… Aujourd’hui, Canohès passe à une autre échelle, sans tourner le dos à son riche passé, les Templiers, le tunnel des Coves (…), la commune prépare son avenir avec ce nouveau quartier issu de la ZAC El Crouzat qui permettra d’accueillir de nouveaux habitants mais également une nouvelle zone d’activités basée sur la connaissance. Cette mairie est une main tendue entre ces deux Canohès, marquée par sa structure et sa conception, ayant pour base une Maison de Caractère, avec un magnifique escalier et une extension moderne, qui permettra d’accueillir en un même lieu tous les services communaux.

Ce bâtiment sera ouvert sur une place publique, lieu de rencontre et d’échanges permettant d’accueillir des manifestations tout en donnant la possibilité au promeneur de s’évader au sein d’un parc paysager.

En cette période difficile pour la société, où le département des P-O est particulièrement touché par le chômage, c’est un engagement fort de vos élus, qui ont engagé des travaux pour plusq de 1 000 000 d’euros, travaux réalisés à 100% – des concepteurs aux constructeurs – par des entreprises locales ».

Et Christian Bourquin de conclure sur « l’importance des communes, seul lieu de creuset de notre démocratie de proximité, comme l’a rappelé François Hollande dans son discours de la Sorbonne, en octobre dernier. Mais également de souligner l’importance du rôle joué par Canohès, qui permet en ouvrant des secteurs à l’urbanisation de participer à l’accueil des 30 000 nouveaux arrivants dans notre région (…) ».

Comme l’a annoncé le maire, Jean-Louis Chambon, rendez-vous le 16 septembre 2013, à 11h 45, pour l’inauguration de la nouvelle mairie. Dont acte.

Pose de la première pierre de la future mairie de Canohès, samedi 15 décembre 2012, 11h 45.