Communiqué de presse.

 

« Depuis les dernières élections municipales, Nadine Pons et Georges Sentis, élus de la liste « La Gauche unie pour Canet », portent seuls (les conseillers élus sur la liste FN ayant brillé par leur inexistence), tant au sein du conseil municipal que dans les diverses commissions où ils siègent, des propositions alternatives

 

Propositions qui sont parfois entendues par la majorité malgré un rapport de force peu favorable. C’est ainsi par exemple que leurs interventions en faveur d’une construction directe par la commune du futur EHPAD et non en recourant à un partenariat public / privé ruineux, ont été récemment entendues.

Aussi, ont-ils décidé de continuer et d’amplifier leur action face aux listes de droite et d’extrême droite. Autour d’eux se constitue une équipe désireuse d’offrir aux Canétois une alternative progressiste tant dans le domaine de la solidarité intergénérationnelle et sociale que dans celui de l’écologie.

En effet, nombreux sont les Canétois qui souhaitent la mise en place d’un nouveau projet pour notre ville et la commune, échelon de proximité, peut être un lieu d’innovation à condition que l’on redonne le pouvoir aux habitants. De plus, la commune peut devenir un lieu de résistance aux politiques gouvernementale, d’austérité et d’anéantissement de nos services publics car nous faisons le choix d’une ville qui n’abandonne personne : ni les personnes dépendantes, ni les jeunes, ni les précaires, ni les retraités aux petites pensions … tous bien présents à Canet.

Inventons donc une ville où les citoyens seraient consultés directement lorsqu’il s’agira de prendre des décisions importantes. Et commençons, dès à présent, en définissant ensemble ce qui serait bon pour notre commune. Dessinons une ville qui favorise la rencontre, l’accès à la pratique sportive et à la découverte culturelle. Imaginons une action communale axée sur le développement durable et la protection de l’environnement. Tout n’est pas si compliqué si nous mettons au centre de notre action l’intérêt général, l’humain.

Mettons donc chacun nos propositions sur la table et construisons ensemble un projet. C’est le chemin, certes difficile, que nous suivons depuis des années et que nous souhaitons continuer avec vous durant toute cette campagne électorale.
Pour cela nous vous proposons de nous contacter par mail :
solidaritécanet66@gmail.com et de nous rencontrer, en particulier, lors de la réunion publique du vendredi 24 janvier à 18 heures à la salle des mariages à Canet village ».