Communiqué de presse.

 

« Programme et stratégie au menu de La France Insoumise à Canet-en-Roussillon

Deuxième ville du département, la population de Canet-en-Roussillon est fracturée : d’un côté, les seniors installés, les touristes et les résidents secondaires qui font l’image officielle et satisfaite de la station balnéaire ; de l’autre, la population invisible et sans avenir – bien plus nombreuse qu’on ne le croit – rassemblant un nombre élevé de seniors pauvres (80 % des électeurs canétois actuels pourraient émarger au logement social, pour seulement 650 logements HLM environ aujourd’hui).
Il est temps que ces habitants trop modestes se fassent entendre dans une opposition résolue au système politique et social qui les domine et les efface, qui les dissuade aussi de participer à la vie politique locale et à la vie publique tout court. La colère contre le système n’a jamais été aussi évidente, au moment où les compétences des maires s’amenuisent au profit de super-structures déconnectées ».

 

 

.
Le groupe d’action des Insoumis de Canet invite à une conférence / débat mercredi 29 janvier 2020 de 18 h à 21 h suivie du verre de l’amitié :
Francis DASPE, secrétaire général de l’AGAUREPS-Prométhée : « L’Avenir en commun, l’antidote de La France Insoumise au système des crises ».
Françoise BOSMAN, initiatrice du groupe d’action Insoumis de Canet : « La Fédération populaire de Canet, l’engagement communal citoyen ».
Entrée libre – Capitainerie, salle de l’Ecoute du Port au 1er étage – quai Barcelone– parking au bassin du Gouffre accessible par l’arrière du futur aquarium en raison des travaux.