Comme déclaré jeudi dernier, par le maire Stéphane Loda (LR), lors de la dernière séance en date du conseil municipal de la Ville de Canet-en-Roussillon : « Aucun des recours contre notre élection déposé au Tribunal Administratif de Montpellier (TA) n’a prospéré ».

Dans les faits, cela se traduit ainsi :

– Sébastien Régnier est rendu inéligible suite au rejet de ses comptes de campagne et voit donc son élection annulée. C’est de fait le candidat suivant sur sa liste, en l’occurrence la candidate Sévérine Rovira, qui lui succède sur les bancs du Conseil Municipal de Canet et qui a été installée jeudi dernier.

– Jean-Marie Palma devenu également inéligible suite à la demande de rejet de ses comptes de campagne par le Ministère public, il voit aussi son élection annulée. Pour le moment, la décision du TA le concernant est suspensive, car M. Palma a fait appel de celle-ci devant le Conseil d’Etat…