David Bret (UMP), conseiller municipal délégué de la Ville de Canet-en-Roussillon et conseiller communautaire

Hier soir, sur TF1, le jité de 20 heures a consacré un reportage important sur la problématique de la prise en charge de la dépendance chez les personnes âgées, et ce à travers une enquête sur les maisons de retraite…

Les chiffres avancées, les informations présentées, les besoins recensés, les évolutions constatées : tous les angles abordés lors de ce reportage sont exactement ceux traités dans le Livre Blanc intitulé « Protéger nos aînés », récemment présenté par David Bret (UMP), conseiller municipal délégué de la Ville de Canet-en-Roussillon et conseiller communautaire.

David Bret, 27 ans, marié et père d’un enfant, de par ailleurs candidat à l’investiture UMP sur la 2ème circonscription des P-O pour les prochaines élections législatives (10 et 17 juin 2012), est le petit-fils d’ Arlette Franco, qui fut la députée-maire charismatique de Canet-en-Roussillon (1989-2010). Après avoir été attaché parlementaire d’ Arlette Franco, auprès de laquelle il dit « s’être solidement formé », David Bret est aujourd’hui un jeune gérant de société très engagé dans la vie citoyenne locale et départementale. Avec ce Livre Blanc, il compte apporter sa contribution à la solidarité intergénérationnelle et démontrer « que la prise en charge de la dépendance des personnes âgées – qui nous concerne toutes et tous, quel que soit notre âge – est un des grands enjeux de l’avenir de notre pays (…) ».

AGIR VITE, CAR LA PROBLéMATIQUE FRAPPE à NOTRE PORTE

Ce Livre Blanc, dont il espère qu’il sera « la première pierre d’un beau projet », est préfacé par Bernard Dupont (UMP), maire de Canet-en-Roussillon et 1er vice-président de Perpignan-Méditerranée Communauté d’Agglomération (l’agglo PMCA), qui écrit entr’autre : « C’est une grande satisfaction de constater qu’un jeune élu, bercé par l’action politique et entendant jouer un rôle dans la société au service de ses concitoyens, s’empare d’une telle question pour en faire le point, y réflêchir et esquisser des principes pouvant être pris en compte dans la recherche des solutions. Ainsi, doit-on percevoir dans une telle contribution la démonstration que les égoïsmes ne l’emporteront pas dans notre construction sociale (…) ».

David Bret rappelle que c’est là « une problématique qui touchera bientôt une part importante de la population, on peut même annoncer dans les décennies à venir, et le choix de ce sujet par la rédaction du 20 heures de TF1, le journal télévisé le plus regardé d’Europe !, me confirme que j’ai visé juste pour en faire la thématique de mon Livre Blanc. J’espère que cela saura mobiliser les citoyens afin que, demain, ils choisissent des représentants qui pourront avancer de véritables propositions. Il faut que demain l’Action parlementaire et gouvernementale prenne conscience que ce sujet est essentiel pour l’avenir du pays, de l’Europe, et dans notre département ! ».

www.davidbret2012.fr

David Bret, 27 ans, marié et père d'un enfant