Valérie PECRESSE, présidente de la Région Ile-de-France, fondatrice du mouvement politique « Libres ! », et Chantal GOMBERT, adjointe au maire de Perpignan, référente départementale de « Libres ! » pour les P-O

 

C’est dans une ambiance champêtre et studieuse que le chef-lieu de la Corrèze, Brive-la-Gaillarde, a accueilli ce Week-end les « Universités d’été » du mouvement Libres! de
Valérie PECRESSE, présidente de la région Îlede-France et fondatrice du courant de pensée Libres!).
Plus de 1 500 participants venus des quatre coins de France se sont retrouvés pour débattre et poser les bases d’une reconstruction de la Droite et du Centre.
En effet, Hervé MORIN (président de la région Normandie et responsable du mouvement Centriste) était aux cotés de Valérie PECRESSE.
Dans un discours vrai et sans langue de bois, l’objectif clairement affiché par Libres! est de « retrouver le chemin de la modernité autour de sujets phares comme l’environnement, ou  comment créer une nouvelle gouvernance basée sur les territoires et les citoyens, et ne plus tout attendre de l’Etat ».
Valérie PECRESSE a quand à elle insisté sur la fracture sociale et celle des territoires qui font s’opposer nos habitants, à travers une injonction directe à l’adresse du Président de la République française, Emmanuel MACRON : « L’heure est venue de vous occuper des problèmes de la France et des Français » et de rajouter « gouverner c’est dire la vérité, notamment sur les retraites. »
Une délégation des Pyrénées-Orientales était présente à Brive-la-Gaillarde menée par Chantal GOMBERT, référente Libres’66  et adjointe au maire en charge du territoire du secteur ouest de la ville de Perpignan, et Véronique OLIER, vice-présidente de la Communauté Urbaine Perpignan Méditerranée Métropole (PMM), adjointe au maire du Soler.
Pour Chantal GOMBERT, « nous avons un espace politique à recréer, et nous devons renouveler notre logiciel de pensée politique, d’ailleurs dans son message Gérard LARCHER, président du Sénat, l’a très bien redit : « Il faut réinventer la droite du 21e siècle ! ».
Aux yeux de la délégation catalane, il est clair que « Valérie PECRESSE incarne cette nouvelle droite moderne, en proposant de construire avec les Français un programme courageux basé sur nos territoires. Elle a bien compris que les centristes y avaient toute leur place. »
Chantal GOMBERT et Hervé MORIN : de belles et très heureuses retrouvailles