Alors que depuis qu’il s’est déclaré « candidat à la mairie de Barcelone », les séparatistes indépendantistes catalans (Artur MAS, Quim TORRA, Carles PUIGDEMONT en tête…) ne cessent de dire et d’écrire « tout le bien » qu’ils pensent de cette candidature de l’ancien Premier ministre de François HOLLANDE, le député français Manuel VALLS (né à Barcelone où il a d’ailleurs vécu jusqu’à l’âge de 20 ans), voilà ce que disait, en 2014, justement, Carles PUIGDEMONT de Manuel VALLS : « C’est plus facile pour un catalan de devenir 1er ministre en France qu’en Espagne. Félicitations Manel VALLS et bonne chance ! ».

A ce temps-là, « Manel VALLS » était cité en exemple par le clan indépendantiste. Les séparatistes catalans ne lui trouvaient que des atouts, que du positif dans son ascension « Matignonable »… Ils en étaient très fiers pour lui, pour eux, pour la Catalogne… Mais il est aussi vrai que sa réussite se (re)trouvait haut-perchée à plus de 1 000 bornes de Barcelone !

Qu’est-ce qui a fait que, depuis, Carles PUIGDEMONT et ses proches ont aujourd’hui une toute autre opinion de Manuel VALLS ? Craindraient-ils à ce point que « Manel VALLS » s’installe dans le fauteuil de maire de Barcelone ? Manuel VALLS serait-il devenu tout d’un coup un rival politique dangereux pour les séparatistes de tous bords ? Bizarre, bizarre, comme c’est bizarre… Vous avez dit « bizarre » ?