Le parti indépendantiste Convergence Démocratique de Catalogne (CDC) communique :
« AVERTISSEMENT A N. SARKOZY, SOUTIEN DES POST-FRANQUISTES
Ce vendredi 25 septembre, à Barcelone, Nicolas Sarkozy soutiendra le Partido Popular espagnol, dans le cadre de la campagne électorale sur la souveraineté catalane.
Cette irruption dans le processus démocratique en cours est une erreur, car l’affichage aux côtés d’un parti issu du régime franquiste contredit frontalement le gaullisme résistant. L’aile dure du Partido Popular est même plus droitière que le Front National à de nombreux égards. Dans ce guet-apens, l’ancien chef de l’Etat soutiendra l’échec, car cette formation politique, à la tête du gouvernement espagnol, est marginale en Catalogne. Selon 20 sondages, elle échouera aux élections de ce dimanche 27 septembre.
La participation du président des Républicains est aussi une maladresse stratégique car un futur Etat catalan, ami de la France, devra dialoguer sans précédents fâcheux avec Paris, selon une nouvelle stature diplomatique. Convergence Démocratique de Catalogne déplore cette intervention malvenue, à laquelle les Républicains des Pyrénées-Orientales n’ont visiblement pas accordé l’attention nécessaire. Le temps de « Vive le Québec libre » est bien lointain ».