Le dirigeant indépendantiste Carles PUIGDEMONT, ancien maire de Gérone (Espagne), renonce à la présidence de la Catalogne et nomme le député Quim TORRA pour être candidat à sa succession

Le gouvernement espagnol était intervenu avant-hier mercredi 9 mai pour barrer la route à une réélection de l’ex-président indépendantiste de Catalogne.

Le dirigeant indépendantiste catalan Carles PUIGDEMONT a dont annoncé, dans l’après-midi d’hier jeudi 10 mai depuis l’Allemagne qu’il renonçait « à redevenir le président de la Catalogne » et dans la foulée il a désigné son poulain, Quim TORRA, pour être candidat à sa succession. « Notre groupe propose le camarade député (catalan) Quim Torra à la présidence de la Généralité », l’exécutif de Catalogne, a déclaré Carles PUIGDMONT, très affaibli sans doute par ses longs mois d’exil, dans un enregistrement vidéo, proposant que cet éditeur âgé de 55 ans et inconnu en politique, tente d’être investi par le parlement de la Generalitat de Catalunya dans les prochains jours.

.