Europe Ecologie Les Verts (EE-LV) Pays Catalan communique :

 

 

« Europe Ecologie Pays Catalan condamne énergiquement la nouvelle atteinte à la démocratie et aux droits fondamentaux en Catalogne. La destitution du président Quim Torra par la justice espagnole, trois ans jour pour jour, après la tenue du référendum « illégal » du 1er octobre 2017 est une nouvelle preuve du déni démocratique de l’Etat Espagnol. La seule réponse aux enjeux et aspirations catalanes est la judiciarisation d’un processus qui appelle une solution politique. Ce n’est acceptable par personne et là encore le silence des institutions européennes et des pays membres, dont la France, s’assimile à une complicité de fait. Quel que soit le régime en place à Madrid, la justice et les grands corps de l’État espagnol transpirent la continuité franquiste dans leurs pratiques quotidiennes. Le ridicule ne tue pas en Espagne où parallèlement à la condamnation de Quim Torra pour le futile et pseudo-délit d’avoir maintenu une banderole demandant la libération de prisonniers politiques, les politiciens et affairistes véreux empêtrés dans le scandale financier de Bankia sont, eux, absous et blanchis.

Une nouvelle séquence politique s’ouvre en Catalogne, semblable aux précédentes, qui exige de notre part et de tous les démocrates une solidarité accrue ».