Décidément, la nouvelle municipalité de Banyuls-sur-Mer, dirigée par l’hôtelier-vigneron Jean-Michel Solé (UMP), fait véritablement bande à part, sur le littoral catalan.

A ce jour, dimanche 7 juin 2015, les clubs ne sont toujours pas installés sur la plage des Elmes et sur la plage du centre-ville.

Alors que partout ailleurs, du Barcarès jusqu’à la Côte Vermeille, ils fonctionnent depuis maintenant plus ou moins 1 mois.

Après la polémique ambiante qu’a suscité l’instauration du stationnement automobile payant étendu à de nouvelles artères de Banyuls-sur-Mer – et ce n’est pas fini, nous dit-on – l’absence de clubs de plage au démarrage de la saison estivale ne passe pas inaperçue. Loin s’en faut. Un professionnel du tourisme a d’ailleurs saisi les élus du Conseil municipal pour les interpeller à ce sujet et les inciter « à avancer rapidement et concrètement », inquiet de la tournure des événements « à moins de deux semaines maintenant de l’arrivée de l’été sur le calendrier ».