Communiqué de presse

– « Les électeurs de Banyuls-sur-Mer ont tranché. Ils ont infligé à la majorité municipale sortante, dont Hélène Rède a voulu assurer la continuité, une cinglante défaite en lui faisant perdre 244 voix par rapport à 2008. Hélène Rède est aujourd’hui totalement disqualifiée.

Cette défaite est l’expression du rejet des méthodes de clientélisme et d’autoritarisme du maire sortant, Jean Rède. Elle est aussi la sanction d’une incapacité à apporter des réponses aux attentes des Banyulencs. Générations Banyuls peut s’enorgueillir d’avoir été, pendant tout le mandat, au premier rang de l’opposition.

L’équipe Générations Banyuls remercie les 535 électrices et électeurs qui lui ont apporté leurs suffrages. Force est de constater qu’elle n’a pas réussi à promouvoir son projet de changement dont Banyuls a pourtant grandement besoin. Son action pendant ces six dernières années, le dynamisme de son équipe et le sérieux de ses 101 propositions n’ont pas convaincu les Banyulencs.

Conformément aux engagements pris, Générations Banyuls ne se maintiendra pas au second tour  de ces élections.

Générations Banyuls est respectueuse de la démocratie. Elle n’est pas propriétaire des 535 voix que les électeurs lui ont apportées. Il appartiendra dès lors aux Banyulencs de faire leur choix pour l’avenir de Banyuls.

Pour  sa part, Générations Banyuls continuera à œuvrer pour la démocratie locale ».