Jean Rède (UMP), maire de Banyuls-sur-Mer, ancien vice-président du Conseil général des P-O, sort de ses gongs pour protester énergiquement « contre les propos tenus par certains de mes adversaires politiques, de Gauche, lesquels parce qu’ils sont en campagne électorale racontent n’importe quoi. Y’en a marre !, ça suffit !… ».

Et Jean Rède, à la manière de la ministre de la Justice et Garde des Sceaux, d’agiter des document issus du très officiel site du Gouvernement consacré à la fiscalité des collectivités locales et territoriales…

« Et que peut-on lire dans ce document ? Qu’en ce qui concerne l’endettement des communes par habitant dans notre canton de la Côte Vermeille, c’est dans les communes socialistes, à Collioure et à Cerbère, que cet endettement est le plus élevé par habitant ! Il faut arrêter de mentir aux gens. A Banyuls-sur-Mer, l’endettement est de 737€ par habitant, derniers chiffres officiels connus, au 1er janvier 2013, contre 2 950€ à Cerbère et 1 465€ à Collioure. A Port-Vendres, l’autre commune UMP du canton, l’endettement par habitant est de l’ordre de 500€. Donc également très en-dessous de l’endettement des deux villages dirigés par les socialistes dans le canton. Qu’ils arrêtent de dénigrer et fustiger la gestion municipale de Banyuls-sur-Mer. Je l’affirme : la gestion municipale de Banyuls-sur-Mer est saine, elle est exemplaire ! Nous avons à Banyuls-sur-Mer le taux d’endettement par habitant parmi les moins élevés de toute la Côte !, de Cerbère au Barcarès ! (…) ».