Banyuls-sur-Mer, sa baie…

Le Collectif pour la sauvegarde de la baie de Banyuls-sur-Mer alerte les Banyulencs…

« Les Banyulencs sont tenus à l’écart de l’avancée du projet d’extension du port de plaisance. Pas un mot sur cette question dans le dernier bulletin municipal !

Malgré 1 300 signatures – Ndlr. sur une population d’environ 4 700 habitants dans la commune et de près de 15 000 sur la Côte Vermeille – malgré l’hostilité manifestée  par les participants  à la réunion publique du 24 avril 2012, le maire a fait voter la délégation de servioce public (DSP) pour la gestion du port. Un appel d’offres restreint (aux seules entreprises sélectionnées) a été lancé le 6 octobre 2012 et publié au Bulletin Officiel des Annonces de Marchés Publics – la date limite de réponse est fixée au 27 novembre 2012.

La Commission municipale portuaire n’a pas été retenue, le conseil municipal n’a pas été consulté sur le cahier des charges et n’a pas, après examen de ce cahier des charges, autorisé le maire à lancer cet appel d’offres.

Tout l’environnement du port (et pas uniquement la sécurisation, la rénovation des pontons et quelques anneaux de plus) va être profondément modifié. Cela risque de changer son aspect architectural, environnemental, patrimonial, culturel et économique. C’est la moitié de la baie de Banyuls-sur-Mer  qui est concernée. C’est la moitié du patrimoine de la baie qui va être donnée en pâture à l’heureux vainqueur de cet appel d’offres.

Ce projet est trop important – il porte sur 35 millions d’euros (HT) et pour 35 ans – pour n’être que le fruit de la volonté d’un seul homme, fût-il maire de la commune et de quelques conseillers municipaux.

Il est toujours possible de s’engager dans une autre voie. Un projet qui respecterait la baie et l’embellirait. Un projet qui serait approuvé par une majorité de la population.

Il ne faut pas laisser défigurer la baie !

Banyulencs donnez votre avis ! Interpellez les élus, écrivez au maire !

Les Banyulencs doivent être consuiltés ! Il est encore temps ! ».