Depuis quelques jours la polémique enfle après que le Conseil municipal de la Ville de Banyuls-sur-Mer, présidé par l’hôtelier-vigneron Jean-Michel Solé (UMP), a décidé par arrêté municipal d’élargir le champ du stationnement payant sur l’ensemble du territoire de la commune.

Après tout, comme l’ont souligné certains conseillers municipaux devant les médias, « Banyuls ne fait que s’aligner sur des pratiques déjà en place à Collioure et Port-Vendres (…) ». Sauf que, comme nous le fait remarquer un élu de la Côte Vermeille, à Collioure comme à Port-Vendres, « les maires et adjoints doivent s’acquitter d’une redevance, en l’occurrence le paiement d’une vignette, comme n’importe quel autre citoyen lambda, pour pouvoir stationner sur les parkings payants »… Alors qu’à Banyuls-sur-Mer, les emplacements de stationnement situés devant la mairie sont libres de droit (gratuits)…

A notre humble avis, le maire de Banyuls-sur-Mer s’est engagé là sur un terrain glissant… pour le moins !

Et on ne vous a pas (encore) tout dit. A suivre.