Communiqué de presse.

 

Tête de liste portée par le collectif Agir ensemble pour Banyuls-dels-Aspres, Dolorès Carré brigue le poste de première Magistrate. En savoir plus sur cette Cadre de la fonction publique territoriale qui évolue depuis une quarantaine d’années dans le milieu des collectivités. Un réel atout

 

 

Quel est votre parcours professionnel ?

Dolorès Carré : « Agée de 60 ans, j’évolue dans la fonction publique territoriale depuis l’âge de 18 ans. J’y ai gravi tous les échelons jusqu’à celui d’attaché territorial. J’ai exercé dans de nombreux services clés (Etat-civil, élections, secrétariat général, ressources humaines), tout d’abord dans des communes de plus de 20 000 habitants de la région parisienne. Depuis 2016, je suis en poste à la communauté de communes Albères-Côte Vermeille-Illibéris (15 communes, 56 000 habitants, 590 agents, deuxième intercommunalité du département) en tant que directrice des Ressources humaines ».

 

Pourquoi vous êtes-vous installée à Banyuls-dels-Aspres ?

Dolorès Carré : « Mes grands-parents sont issus de la Retirada. Ma mère est née à Elne. Revenir m’implanter dans le sud était un projet fort de mon parcours de vie. J’ai concrétisé celui-ci il y a quatre ans en intégrant la communauté de communes Albères-Côte Vermeille-Illibéris. Lorsque je revenais très régulièrement dans les Pyrénées-Orientales, j’ai toujours été séduite par la beauté et la situation géographique, au pied des Albères, de Banyuls-dels-Aspres. Je m’y suis installée en janvier 2017, quelques mois à peine après mon retour sur mes terres d’origine ».

 

Pourquoi vous présentez-vous dans le cadre des prochaines élections municipales ?

Dolorès Carré : « Dans quelques mois à peine, à la fin 2020, je prendrai ma retraite, après une carrière entièrement dévouée au service Public et à l’intérêt général. Une fois tournée cette page, entourée de mon équipe, et durant tout le mandat, je serai à 100% disponible pour le bien-être de Banyuls-dels-Aspres. Cette candidature s’inscrit donc dans la continuité logique de ma vie professionnelle. En effet, je connais parfaitement l’environnement territorial, ses acteurs, ses partenaires (Intercommunalité, Pays, Département, Région, etc.), les relations fructueuses devant être impérativement tissées avec les habitants, les efforts nécessaires pour mener à terme certains dossiers ».

 

Une fois élue, qu’apporterez-vous, concrètement, à Banyuls-dels-Aspres ?

Dolorès Carré : « Je souhaite ardemment que Banyuls-dels-Aspres ne devienne pas un village dortoir ! Ce village mérite bien plus que cela !
Tout d’abord, avec mon équipe, nous redonnerons la parole aux Banyulencs.ques, aux acteurs locaux (habitants, commerçants, entreprises, associations, etc.), nous travaillerons pour eux et avec eux.
Ensuite, nous redynamiserons le village en favorisant l’implantation de commerces de proximité, en luttant contre la désertification médicale. De la sorte, nous créerons un véritable lien social, actuellement morcelé.
Par ailleurs, nous étudions d’autres dossiers essentiels, toujours de manière concrète et réaliste, dont une réelle reprise en considération des jeunes et des aînés dans la vie locale. Par exemple, la rénovation du groupe scolaire sera une priorité.
Enfin, l’implantation d’éoliennes sur le territoire communal n’est en aucun cas envisageable pour Agir ensemble pour BDA ».

 

Pour mener à bien ces projets, vous vous appuyez sur une équipe engagée…

Dolorès Carré : « C’est une équipe pluridisciplinaire. Ses membres appartiennent à quasiment toutes les catégories d’âge et à divers milieux socio-professionnels : commercial, administratif, santé, éducation, etc. C’est une équipe à l’écoute de tous, parfaitement ancrée dans les réalités actuelles ».

 

Quelles sont les valeurs qui vous animent, sur lesquelles vous ne transigerez pas ?

Dolorès Carré : « La transparence vis-à-vis du citoyen. La défense de l’intérêt général ».

 

Si vous êtes élue, comment voyez-vous Banyuls-dels-Aspres au terme de votre mandat, en 2026 ?

Dolorès Carré : « Un village vivant, ambitieux, à sa juste place au sein de l’intercommunalité ; des commerces de proximité ; une vie culturelle et sportive dynamique ; les liens sociaux renforcés. Un village apaisé, serein, où chacun aura trouvé sa place ».

 

(Dolorès Carré)

 

//////////     //////////     //////////

 

Découvrez l’équipe des candidats et son programme lors de la prochaine réunion publique le 24 février à 19h30 – à la Salle des Fêtes