Guillaume Lopez (UMP), ancien assistant parlementaire de l’ex-dĂ©putĂ©e europĂ©enne MaĂŻtĂ© Sanchez Schmid, toujours conseillère municipale UMP de la Ville de Perpignan – candidate aux prochaines Ă©lections dĂ©partementales sur le canton des Aspres (en binĂ´me avec le maire de Pollestres, Daniel Mach, secrĂ©taire dĂ©partemental de l’UMP) – et Brice Lafontaine, adjoint au maire UMP de Perpignan et secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral de Unitat Catalana (candidat lui aussi sur le canton Le Canigou), Ă©taient prĂ©sents hier soir, Ă  Baixas, parmi les supporters de Bruno Delmas, fondateur de L’Olivier, lequel tenait sa première rĂ©union publique au Château Les Pins :

– « La solidaritĂ© envers les plus fragiles est un des piliers de notre identitĂ© rĂ©publicaine. Mais quand le système dĂ©rive, c’est tout son ensemble qui est menacĂ©… Particulièrement, dans notre dĂ©partement. Le RSA est la principale compĂ©tence du Conseil GĂ©nĂ©ral. Pourtant, malgrĂ© plus de 100 millions d’euros dĂ©pensĂ©s chaque annĂ©e, notre dĂ©partement est le dernier de France en matière d’insertion et le 1er de France en termes d’allocataires (…) ». C’Ă©tait lĂ  le premier thème de campagne de Bruno Delmas.